Version imprimable de cette page Version imprimable

Les troubles bipolaires

Les troubles bipolaires comportent généralement deux phases : la phase maniaque et la phase dépressive.

Autrefois appelé psychose maniaco-dépressive, le trouble bipolaire fait partie des troubles de l’humeur auxquels appartient également la dépression récurrente (ou trouble unipolaire).

La maladie comporte généralement deux phases : la phase maniaque et la phase dépressive.
Entre les deux pôles, la personne qui souffre de maladie bipolaire, retrouve un état normal dans la vie quotidienne.

La phase maniaque se définit comme un épisode d’excitation pathologique : la personne est hyperactive et euphorique, inhabituellement volubile et fait de multiples projets.
Il (elle) peut présenter divers troubles : perdre toute inhibition ou engager des dépenses inconsidérées.

La phase dépressive est en quelque sorte le miroir de la phase maniaque : la personne présente des signes de très grande tristesse, il est ralenti et n’a goût à rien, parfois il veut mourir
Le danger principal des troubles bipolaire est le risque de suicide.

En France, on estime que le trouble bipolaire est sous-diagnostiqué.
Le diagnostic est souvent long à établir et de nombreux grands dépressifs sont parfois en réalité des bipolaires qui s’ignorent.
De plus, il existe de nombreuses formes du trouble, atténuées au niveau des symptômes, qui rendent le diagnostic difficile.

Vous pouvez aussi consulter les sites relatifs aux troubles bipolaires certifiés par la Haute Autorité de Santé :