Communiquons avec des mots et des images "justes et vrais" pour sortir de la stigmatisation