Version imprimable de cette page Version imprimable

Lettre de la Présidente mai 2017 : Revaloriser l’AAH… pourquoi pas

le 11 mai 2017 -

Revaloriser l’AAH AAH Allocation Adulte Handicapés … pourquoi pas

Emmanuel Macron, notre nouveau Président de la République, a indiqué pendant la campagne présidentielle qu’il souhaite : " revaloriser l’allocation pour les personnes en situation de handicap, qui est inférieure au seuil de pauvreté… je ne veux plus personne en situation de handicap qui soient sans solution ".

Nous non plus nous ne voulons plus de personnes vivant avec des troubles psychiques sévères, sans solution.

Nous voulons des logements accompagnés, des structures d’hébergement lorsque c’est nécessaire, nous voulons un accès aux activités dans la cité, aux Groupes d’Entraide Mutuelle (GEM GEM Groupe d’Entraide Mutuelle ), clubs culturels ou sportifs, à l’école inclusive, au travail dans les établissements et services d’aide par le travail (ESAT ESAT Etablissement et Services d’Aide par le Travail (ex CAT médico-social). ) ou Entreprises adaptées (EA) au handicap psychique, aux emplois en milieu ordinaire, avec un soutien dans la durée.

Nous voulons que nos proches aient accès à la Prestation compensatoire du handicap (PCH), par une évaluation adaptée au handicap psychique, pour des aides à domicile, un accompagnement de tous les jours, lorsque cela est essentiel.

Nous voulons des soins de qualité, l’accès aux bonnes pratiques professionnelles et aux données actualisées de la science, tant dans le domaine de la psychiatrie que des soins somatiques. Nous voulons pour tous, mais encore plus pour les plus jeunes, des soins, un accompagnement dès les premiers symptômes, pour réduire ou éviter le handicap…

Nous voulons des moyens pour la recherche.

Nous voulons un soutien pour les familles et les associations d’usagers et de familles.

La revalorisation de l’Allocation adulte handicapé (AAH AAH Allocation Adulte Handicapés ) ne suffit pas.

Alors, c’est à chacun d’entre nous, de diffuser auprès des candidats aux législatives, notre plaidoyer pour un plan psychique réalisé avec Santé Mentale France et Aire, et soutenu par PromesseS, la Fondation Denicker, et l’ADESM.