Version imprimable de cette page Version imprimable

Lettre de la Présidente avril 2019 - Défense des droits : que fait l’Unafam ?

le 26 avril 2019 -

Que fait l’Unafam ? voilà une question qui nous revient souvent. Traduisez : que faites-vous pour que nos proches aient accès à des soins ? pour qu’ils aient une place dans la société ? pour que leur avenir soit plus serein ? mais aussi pour que nous parents, frères/sœurs, conjoints grands parents, oncles/tantes… nous soyons mieux formés, informés, entendus, écoutés ?

Je voudrais profiter de cette lettre pour vous dire que les combats que nous menons ensemble, sont l’addition de ceux que vous menez en délégation et de ceux qui sont conduits au national dans les ministères et autres directions.

Un petit mot tout spécial et un merci pour les bénévoles qui siègent dans les commissions du conseil national consultatif des personnes handicapées (CNCPH CNCPH Conseil National Consultatif des Personnes Handicapées.

Pour en savoir plus, cliquez sur le sigle.
). Ce dernier est chargé d’assurer la participation des personnes handicapées à l’élaboration et la mise en œuvre des politiques les concernant. Les commissions préparent les observations et les recommandations qui donneront lieux aux avis du CNCPH CNCPH Conseil National Consultatif des Personnes Handicapées.

Pour en savoir plus, cliquez sur le sigle.
sur les lois, décrets, arrêtés concernant la politique du handicap. C’est leur travail, leur vigilance, leur implication qui ont permis d’inscrire les maladies psychiques (alors qu’elles en était exclues dans la première version) dans le décret du 24 décembre 2018 et l’ arrêté qui lui est lié ouvrant attribution, sans limitation de durée, de l’allocation adulte handicapé, de la reconnaissance de qualité de travailleur handicapé ou de la carte mobilité inclusion pour les personnes ayant un taux d’incapacité (TI) supérieur à 80%. C’est cette vigilance qui a été mobilisée pour faire inscrire les personnes bénéficiaires d’une AAH AAH Allocation Adulte Handicapés -2 (50Nous restons mobilisés pour accompagner les politiques publiques afin de rendre effectifs les droits des personnes malades ou en situation de handicap psychique.

Nous devons porter nos voix plus haut et plus fort auprès des 3 millions de personnes et plus qui ne nous connaissent pas et qui se sentent seules pour faire face à la maladie de leur proche. Des documentaires comme Psychiatrie, le grand naufrage du 10 avril sur France 3 et le débat qui a suivi nous y aident en mettant en exergue le délabrement de certains services, la vulnérabilité et le courage des patients, la pugnacité et le découragement des familles qui se battent à leurs côtés. Nous devons nous mobiliser auprès du grand public pour donner de la visibilité aux enjeux sociétaux des maladies psychiques et de la santé mentale : #StopAuTabouSurLaMaladiePsychique. C’est pourquoi, avec un grand nombre d’acteurs de la santé psychique, nous vous invitions à rejoindre le Psychodon le 12 juin 2019 à l’Olympia avec Yannick Noah, les Fatals Picards, Chimène Badi… Les réservations se font sur ici : https://www.olympiahall.com/eveneme…. Les fonds récoltés serviront à soutenir des projets pour mieux soigner et mieux accompagner.