Version imprimable de cette page Version imprimable

L’Unafam, ses valeurs

Pour mieux aider et défendre les familles l’Unafam a choisi l’entraide, l’exigence, le progrès, l’indépendance, la coopération avec des associations partenaires.

Nos valeurs essentielles

L’Unafam choisit l’exigence et le progrès…
En réclamant la mise en oeuvre de tous les moyens susceptibles d’améliorer la santé et les conditions de vie des personnes en grave souffrance psychique. En appuyant toute démarche contribuant à faire progresser la recherche, En agissant en toute indépendance (confessions religieuses, partis politiques, organisations syndicales …)

L’Unafam agit auprès des familles
En proposant accueil, soutien et formation à tous les membres de la famille, parents, frères et sœurs, conjoints, grands parents, enfants. En favorisant le dialogue entre les familles qui partagent les mêmes souffrances. En incitant les familles à s’engager dans une action collective et/ou individuelle, au profit de leurs proches mais aussi d’elles-mêmes
En défendant la reconnaissance du rôle primordial de l’entourage, le plus souvent familial dans l’accompagnement d’une personne souffrant de troubles psychiques.

L’Unafam travaille en partenariat
En collaborant avec les organisations actives dans le champ du handicap psychique, en premier lieu avec les associations de patients et d’anciens patients.
En encourageant la coopération avec les élus et les professionnels mobilisés dans le domaine de la maladie et du handicap : médecins, soignants, travailleurs sociaux,…
En soutenant les associations créées ou non par l’Unafam qui, partageant ses valeurs, développent ou gèrent des établissements ou des services destinés aux personnes handicapées psychiques.

L’Unafam agit contre la stigmatisation
* Pour briser le tabou attaché aux maladies mentales,
* Pour pour que la société porte « un autre regard » sur ces maladies,
* Pour rappeler en toutes circonstances la place de chaque personne dans la société, quels que soient la maladie et/ou le handicap dont elle souffre.