Version imprimable de cette page Version imprimable

L’Unafam, ses valeurs

Pour mieux aider et défendre les familles l’Unafam a choisi l’entraide, l’exigence, le progrès, l’indépendance, la coopération avec des associations partenaires.

Le souci de la personne, la solidarité, le militantisme, la démocratie en santé constituent le socle des valeurs sur lesquelles l’UNAFAM construit son action pour soutenir les familles, pour défendre les intérêts des familles et des personnes vivant avec des troubles psychiques, améliorer leur parcours de vie, favoriser leur insertion sociale et professionnelle et accroître leur autonomie dans la cité.

Le respect de la personne vivant avec des troubles psychiques
Quelle que soit sa maladie, son handicap, chacun doit être considéré comme un citoyen à part entière et accéder à tous ses droits. L’UNAFAM affirme que c’est par l’accroissement de leur capacité d’agir et la prise en compte de leur parole dans les décisions qui les concernent, que les personnes vivant avec des troubles psychiques pourront mener à bien leurs projets de vie et que l’équilibre de la famille sera préservé.

L’entraide entre pairs
Par son expérience, chaque adhérent de l’UNAFAM est en capacité d’être à l’écoute de l’expérience des autres dans une relation d’égalité, de fraternité et de solidarité. Face à l’isolement, à la souffrance des familles et des personnes confrontées à la maladie psychique, l’UNAFAM promeut le souci de l’autre et le soutien entre pairs.

L’engagement porteur d’espoir
Les acteurs de l’UNAFAM partagent la conviction que l’avenir est porteur d’espoir pour les personnes vivant avec des troubles psychiques et les familles. L’UNAFAM considère que c’est par l’action collective et en toute indépendance (confessions religieuses, partis politiques, organisations syndicales …) que le projet d’inclusion sociale des personnes vivant avec des troubles psychiques sera possible.

La coopération entre tous les acteurs
L’UNAFAM défend la reconnaissance du rôle de l’entourage familial dans l’accompagnement d’une personne vivant avec des troubles psychiques. Elle considère que le partenariat entre entourage familial, soignés, soignants, acteurs sociaux et médico-sociaux, acteurs de la cité, dans le respect de leurs rôles respectifs, est indispensable dans l’accompagnement des parcours de vie des personnes. L’UNAFAM s’engage à développer ces coopérations dans le respect de ses valeurs et de ses convictions.

Le partage du savoir et des connaissances
L’UNAFAM appuie et contribue à diffuser toutes les démarches de recherche et d’informations qui visent à connaître et faire connaître les maladies psychiques et à faire progresser la prévention, la prise en charge et les modalités d’accompagnement des personnes vivant avec ces maladies. Elle affirme que la complémentarité des savoirs des pairs, des familles et des professionnels est nécessaire à la qualité du prendre soin tout au long du parcours de vie.