Délégation 34 - Hérault

Version imprimable de cette page Version imprimable

Contre la disparition programmée de l’AAH

Mobilisation 12 avril 2019 14h30 Place de la Comédie 34000 Montpellier

PDF - 89.9 ko
PDF

POURQUOI LES PERSONNES EN STUATION DE HANDICAP, LEURS AMIS ET LES CITOYENS SOIDAIRES DOIVENT SE REUNIR POUR PROTESTER LE 12 AVRIL • Des mesures prises par le gouvernement grignotent les revenus de survie des personnes handicapées et détricotent la Loi du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées.
-  A.A.H. Avec 860€ fin 2018, 900€ fin 2019, 902€/mois en 2020 et gelée à ce montant  l’AAH AAH Allocation Adulte Handicapés restera toujours sous le seuil de pauvreté : 1026€. De plus, ceux qui vivent en couple ne perçoivent pas la revalorisation.
-  Suppression en novembre 2019 du Complément de Ressources de l’AAH AAH Allocation Adulte Handicapés
-  Prime d’Activité : Suppression en 2020 de la prise en compte des rentes AT-MP et des pensions d’invalidité dans le calcul du droit à la prime au 1er janvier 2020.  Cette modification, qui procurera une économie de 20 millions d’euros, est proposée par le Gouvernement qui la justifie par le faible nombre de bénéficiaires actuels. De plus, on ne prend pas de nouveaux entrants en 2019 : pour deux situations similaires, un la percevra, l’autre non ! Par ailleurs, il est proposé que l’AAH AAH Allocation Adulte Handicapés soit « prise en compte en tant que revenu professionnel » pour les travailleurs handicapés (hésitation pour les travailleurs en ESAT ESAT Etablissement et Services d’Aide par le Travail (ex CAT médico-social). ), ce qui les en exclura.
-  Baisse de 10% des pensions d’invalidité
-  Hausse des frais de tutelle des majeurs accompagnés : suppression de la franchise pour les revenus de l’AAH AAH Allocation Adulte Handicapés au SMIC mais 0,6% de prélèvement / mois ; 15€/mois de prélèvement pour ceux qui ont le SMIC.
-  Baisse de l’APL de 5€/mois.
-  Article 18 de la Loi ELAN : suppression de l’accessibilité universelle, la loi fixe un taux de 20% seulement des logements neufs devant être accessibles, ce qui équivaut à 4% du marché accessible aux PMR.
-  Baisse des contrats aidés : 52 000 personnes handicapées sont employées en secteur protégé en contrat aidé et cela entraine une baisse de l’emploi de ces personnes fragilisées. Tout ça pourquoi ? En vue de fondre l’Allocation Adulte Handicapé dans l’aide forfaitaire qui remplacera les minima sociaux comme le RSA, en 2021 : le Revenu Universel d’Activité, Or la perte d’autonomie n’est pas, par essence, réductible à la perte d’activité économique.