Délégation 974 - La Réunion

Version imprimable de cette page Version imprimable

Annick nous a quittés définitivement

Elle nous manquera à tous.

Son sourire, son humour, son enthousiasme et sa combativité vont nous manquer. Annick Vitry, 66 ans, a été fauchée dimanche soir 11 septembre par un chauffard alcoolisé devant son portail à Saint-Joseph. Elle revenait de l’hôpital de Saint Pierre pour rendre visite à son mari. Avec Annick, c’est un pilier de l’Unafam Réunion qui nous quitte brutalement, après avoir beaucoup participé à nos groupes de parole. Aînée de sept sœurs et deux frères, Annick Vitry a fait une carrière d’institutrice tout en élevant quatre enfants. C’est sa première fille, diagnostiquée schizophrène, qui fait entrer Annick à l’Unafam, où elle avait trouvé du soutien. De manière discrète mais opiniâtre, elle s’est battue pour que soit reconnu chez sa fille, gardien de la paix à Paris lors des attentats dans le RER (1995), un syndrome post-traumatique. A Annick et à toute sa famille, la délégation régionale de l’Unafam adresse ses plus sincères condoléances.