Version imprimable de cette page Version imprimable

Accueil

Recueil des bonnes pratiques dans les dispositifs de logements accompagnés

Le droit au logement a été affirmé dans d’importants textes internationaux : La Déclaration Universelle des Droits de l’Homme de 1948, la Charte Sociale Européenne de 1961. La France a reconnu le droit au logement, notamment par la loi du 31 mai 1990 et la loi du 5 mars 2007 dite loi DALO.

Beaucoup a été fait mais beaucoup reste à faire quant à l’effectivité de ce droit.

Lire la suite

 
 

Lettre de la Présidente avril 2017 : battante pour tous

Battante pour tous

Ces dernières semaines, notre énergie a été mobilisée pour que soient concrétisés au mieux les engagements pris par le gouvernement lors du Comité Interministériel du Handicap en décembre dernier (et avant les prochains changements politiques).
Je rappelle que notre action vise à répondre aux diverses problématiques des personnes vivant avec des troubles psychiques. Attention aux malades âgés, mais aussi aux plus jeunes, à ceux en situation de handicap mais aussi à ceux en risque de handicap, à ceux dans les familles comme à ceux incarcérés. Aux divers besoins en terme de logement, de compensations, de soins de qualité.

Ce qui vient d’aboutir :

  • Dans le domaine du respect des droits des patients en psychiatrie et de leur dignité : les recommandations (HAS) et une circulaire sur l’isolement et la contention, afin de mieux cadrer cette pratique, et surtout la prévenir.
  • Au niveau de l’accès de la population à un ensemble de dispositifs et services, le décret sur le Projet Territorial de Santé Mentale qui fixe des priorités, essentiellement celles que nous avons portées.
  • La modification partielle du référentiel d’accès à la PCH afin de prendre mieux en compte la situation des personnes en situation de handicap psychique (en cours).
  • La réalisation du guide d’appui aux MDPH MDPH Maison Départementale des Personnes Handicapées.

    Pour en savoir plus, cliquez sur le sigle.
    , pour mieux répondre aux difficultés rencontrées par les équipes des MDPH MDPH Maison Départementale des Personnes Handicapées.

    Pour en savoir plus, cliquez sur le sigle.
    dans l’évaluation des situations et besoins de compensation des personnes ayant des troubles psychiques.
  • Les créations, en 2017, de 300 places en Maison relais et 500 places en Résidence accueil.

Ces travaux sont complémentaires de nos engagements pour soutenir la recherche (prochain colloque : prévenir la transition vers la schizophrénie), de ceux pour accueillir les parents d’enfants ayant des troubles psychiques et psychologiques, car l’Unafam se doit d’être battante pour le présent… et battante pour l’avenir.

 
 
 

L’UNAFAM, SANTE MENTALE FRANCE ET AIRE lancent un appel aux candidats à l’élection présidentielle pour qu’un véritable plan psychique soit intégré dans leurs programmes

Pour signer la pétition pour un véritable "plan psychique" dans les programmes des candidats à la présidentielle, cliquez ici



En France, 2 millions de personnes vivent avec des troubles psychiques sévères et persistants. Les maladies psychiques représentent 5 des 10 pathologies les plus préoccupantes du 21ème siècle.

Quel que soit le gouvernement, les moyens mis en place jusqu’alors pour répondre à cet enjeu de société et de santé n’ont pas été à la hauteur. Les personnes vivant avec des troubles psychiques peinent à accéder aux soins, aux droits sociaux, à l’éducation, au logement, à l’emploi, c’est-à-dire à une citoyenneté pleine et entière.

L’Unafam (Union des familles et amis de personnes malades et/ou handicapées psychiques), la fédération Santé Mentale France et l’association AIRE (Association des ITEP et de leurs réseaux) se sont unis pour demander aux candidat(e)s à la présidence de la République de prendre en compte cette problématique de santé publique.

CAR, IL Y A URGENCE A METTRE EN PLACE UN VÉRITABLE PLAN PSYCHIQUE S’APPUYANT SUR :

  1. une programmation budgétaire à la hauteur des besoins,
  2. un engagement sur des échéances réalistes et réalisables,
  3. des indicateurs pour évaluer objectivement,
  4. une autorité vraiment responsable de la mise en œuvre,
  5. un suivi et une évaluation sérieuse avec les parties prenantes telles que les associations.

Les trois associations ont adressé aux candidats déclarés un plaidoyer présentant un état des lieux sur cette situation bien connue mais toujours aussi anormale et les axes prioritaires pour répondre à l’enjeu de société et de santé

L’Unafam, Santé Mentale France et Aire forment le vœu que l’appel soit entendu, car c’est vital pour les 2 millions de personnes concernées et les 3 millions de personnes qui vivent à leurs côtés.

Pour appuyer cet appel, les 3 associations lancent une pétition « Pour un véritable plan psychique dans les programmes des candidats à l’élection présidentielle » sur la plate-forme www.change.org .

Pour signer cette pétition, cliquez sur l’image ci-dessous :

JPEG - 41.6 ko
JPEG

Pour télécharger le bloc-marque, cliquez ici


Communiqué de presse plaidoyer plan psychique 2017
Fichier PDF - 223.3 ko

Plaidoyer pour un plan psychique 2017 - Unafam - Santé Mentale France - Aire
Fichier PDF - 484.5 ko
 
 

Enquête sur les attentes des usagers de la psychiatrie pour la défense de leurs droits et intérêts : les résultats

Depuis sa création en 1963, des bénévoles de l’Unafam (tous concernés par la maladie d’un proche) assurent la représentation des familles ainsi que des personnes malades qui ne sont pas en état de se défendre par elles-mêmes du fait de leur maladie.

2250 représentations ont été assurées par l’Unafam sur l’ensemble du territoire en 2015 au niveau départemental, régional et national dans les instances médicales, médico-sociales et sociales*.

Le nombre de ces mandats étant exponentiel (+50 % entre 2014 et 2015), l’Unafam a voulu par cette enquête, s’assurer que les positions qu’elle défend correspondent bien aux attentes des personnes concernées par la maladie psychique et de celles des familles.

La représentation étant une mission qui nécessite une formation et des connaissances particulières, l’Unafam forme ses bénévoles au début de leur mandat, et veut assurer une formation continue. Cette enquête leur permettra de s’appuyer sur des résultats tangibles et renforcera leur mission de défense des intérêts des usagers.

« In fine ce sont les 2 millions de personnes vivant avec des troubles psychiques en France ainsi que leurs proches (environ 3 millions de personnes) qui en bénéficieront » déclare Béatrice Borrel, Présidente de l’Unafam.

L’enquête en ligne a été menée avec le concours de Médiaprism auprès de 12000 familles de l’Unafam. 2807 ont répondu.

PDF - 703.7 ko
PDF
Infographie résultats enquête sur les attentes des usagers de la psychiatrie pour la défense de leurs droits et intérêts
PDF - 923.3 ko
PDF
Présentation de l’enquête Unafam sur la défense des droits et intérêts des personnes malades psychiques, vue par leur entourage.
 
 

Colloque Recherche Unafam "Troubles psychiques : vers une amélioration de la qualité de vie"

Plus de 2 millions de personnes vivent avec des troubles psychiques sévères dans notre pays aujourd’hui. Soucieuse de répondre aux préoccupations des familles espérant de nouvelles pistes thérapeutiques, l’UNAFAM s’engage pour soutenir la recherche sur les maladies psychiques. Ce nouveau colloque Recherche sera l’occasion de dresser l’état des lieux et d’ouvrir le dialogue entre des scientifiques, spécialistes des questions médicales, sociétales et humaines, et les familles qui le vivent au quotidien, afin de lister les besoins et de favoriser le développement d’une véritable alliance thérapeutique au bénéfice des personnes en situation de handicap psychique pour une évolution positive de leur qualité de vie.

Vendredi 9 décembre 2016

ASIEM - 6 rue Albert de Lapparent - 75007 Paris

Inscription en ligne via ce lien

PDF - 221.3 ko
PDF
Programme colloque Unafam 9 décembre 2016
 
 

L’Unafam

L’Union nationale de familles et amis de personnes malades et/ou handicapées psychiques, créée en 1963, est reconnue d’utilité publique.

L’Unafam regroupe plus de 15 000 familles, toutes concernées, avec pour objet de :

  • s’entraider et se former
  • agir ensemble dans l’intérêt général
    L’Unafam est présente dans toute la France, à travers 100 délégations départementales et 300 sites d’accueil de proximité.

1 700 bénévoles y travaillent et y assurent ainsi :

L’entraide et la formation par :

  • l’accueil dans les permanences locales
  • l’information des familles

L’action dans l’intérêt général par :

  • l’orientation vers les lieux de soins ou d’insertion
  • la représentation des usagers dans les instances médicales, médico-sociales et sociales
  • la participation auprès des instances consultatives chargées de définir la politique de santé mentale
  • la promotion et le soutien à la création de structures d’accompagnement
  • la promotion de la recherche
 
 

Stop à la violence faite aux malades

Lors d’une visite en janvier 2016 dans le centre psychothérapeutique de l’Ain (Bourg-en-Bresse), Madame Adeline Hazan, Contrôleure générale des lieux de privation de liberté (CGLPL), a constaté "un recours à l’isolement et à la contention utilisé dans des proportions jamais observées jusqu’alors", en "violation grave des droits fondamentaux" des patients.

En savoir plus