Délégation 974 - La Réunion

Version imprimable de cette page Version imprimable

974 - La Réunion

Monsieur le Député, arrêtons de parler de schizophrénie à tort et à travers !

« La schizophrénie, ce n’est pas un projet politique » a lancé récemment un député réunionnais, en critiquant un candidat à l’élection présidentielle. Le grand public a vaguement compris que cet élu critique l’incohérence du candidat, qui veut supprimer l’article 49.3 de la Constitution (pour imposer une loi sans vote) après l’avoir utilisé à son profit. Mais la schizophrénie n’est pas synonyme d’incohérence ni même de dédoublement de personnalité. La schizophrénie est une maladie grave, qui se manifeste par de nombreux symptômes (le dédoublement de personnalité n’y figure pas systématiquement), et qui concerne au moins 1% de la population, soit plus de 8000 Réunionnais. Encore une fois, l’Union nationale de familles et amis de personnes malades et/ou handicapées psychiques (Unafam) regrette l’usage mal approprié du mot « schizophrénie » qui contribue à lui donner une fausse image. Une personne schizophrène peut avoir des comportements cohérents tout en souffrant énormément. L’Unafam 974 demande donc aux élus politiques de mieux s’informer sur cette maladie, afin de ne pas en parler n’importe comment : c’est un bon début pour aider les malades et leurs familles… qui sont aussi des électeurs. La schizophrénie n’est pas un projet politique, encore moins une étiquette facile pour tout ce qu’on rejette.

Fait à Saint-Denis, le 18 décembre 2016

Profamille 4 : c’est le moment de s’inscrire !

La quatrième session réunionnaise de formation "Profamille" se prépare déjà. De nombreux adhérents de l’Unafam ont déjà participé à ce cycle de 14 rencontres, et en ont tiré de nombreux bénéfices dans les relations avec leur proche malade. Ce qui se traduit très souvent par une amélioration de l’état de la personne malade psychique. L’équipe de l’Unafam 974 encourage tous ses adhérents et sympathisants à suivre cette formation, assurée par des professionnels de l’EPSMR (Etablissement public de santé mentale - Réunion). Une réunion d’information est organisée ce mercredi 30 novembre à 16 heures au S2R (service de réhabilitation et de réinsertion) dans les locaux de l’ancien hôpital de Saint-Paul (sous le viaduc de la route des Tamarins). Renseignements et inscriptions : 0262 45 35 26.


Annick nous a quittés définitivement

Elle nous manquera à tous.

Son sourire, son humour, son enthousiasme et sa combativité vont nous manquer. Annick Vitry, 66 ans, a été fauchée dimanche soir 11 septembre par un chauffard alcoolisé devant son portail à Saint-Joseph. Elle revenait de l’hôpital de Saint Pierre pour rendre visite à son mari. Avec Annick, c’est un pilier de l’Unafam Réunion qui nous quitte brutalement, après avoir beaucoup participé à nos groupes de parole. Aînée de sept sœurs et deux frères, Annick Vitry a fait une carrière d’institutrice tout en élevant quatre enfants. C’est sa première fille, diagnostiquée schizophrène, qui fait entrer Annick à l’Unafam, où elle avait trouvé du soutien. De manière discrète mais opiniâtre, elle s’est battue pour que soit reconnu chez sa fille, gardien de la paix à Paris lors des attentats dans le RER (1995), un syndrome post-traumatique. A Annick et à toute sa famille, la délégation régionale de l’Unafam adresse ses plus sincères condoléances.


Réunion d’information samedi 27 août à l’EPSMR de Cambaie

Avez-vous un(e) proche malade psychique ? Si oui, vous êtes cordialement invité(e) à participer à une réunion d’information de la délégation régionale de l’Union nationale des amis et familles de malades psychiques (Unafam 974). Cette réunion se tiendra à l’EPSMR (Etablissement public de santé mentale de La Réunion) à Cambaie, dans la salle située sous le kiosque.

Ordre du jour :

1) Présentation de la délégation régionale de l’Unafam 974.

2) Compte rendu de l’assemblée générale de l’Unafam (Paris) et de la formation du délégué régional Jacques Pain.

3) Rapport financier de la délégation régionale par la trésorière Saïda Aït-Aarab.

4) Présentation de la situation de la santé mentale à La Réunion par Liliane Manikon, représentante des usagers à l’EPSMR.

5) Organisation de groupe(s) de parole à La Réunion.

6) Projets pour la SISM (semaine d’information sur la santé mentale) 2017.

7) Questions diverses.

Pour tous renseignements complémentaires : 06 92 28 83 87, 974@unafam.org.